Animer une communauté autour d’une œuvre


On est de plus en plus attachés à la démocratisation culturelle. Si aujourd’hui bon nombre d’élites politiques en ont fait leur deuil, les institutions mettent néanmoins en oeuvre des politiques des publics volontaristes (en France, le discours du Louvre à cet égard est assez représentatif). Elles investissent davantage dans les initiatives à l’égard de différents publics et dans des ressources de médiation culturelle. Elles sont toutefois confrontées à une évolution des usages. L’expérience culturelle évolue à la faveur de l’émergence de nouveaux écrans. La culture n’est plus consommée de la même façon et les œuvres d’hier doivent être recontextualisées pour touches des publics plus jeunes, moins disposés à aller à leur rencontre. C’est à présent aux œuvres de venir à eux.

 

Dans ce contexte, animation de communautés se conjugue avec médiation culturelle. Animer ne signifie plus seulement initier des conversations mais également susciter des expériences culturelles et accompagner ceux qui souhaitent prolonger cette expérience en ligne. Tout l’enjeu du community manager est de faire en sorte que l’expérience culturelle ne subisse pas le même sort que la plupart des contenus culturels sur Internet, trop souvent consommés, rarement digérés.

via Mathieu CHEREAU

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s