bedderja we7ed mkarraz 3al ENSI


A 100% et les étudiants de l’ENSI font la plus mauvaise réputation actuellement juste après la FST

si seulement tu peux voir les évenements qui ont eu lieu à l’INSAT dans les deux derniers mois .. tu comprendras pourquoi quand on dit informatique en tunisie on penche directement sur INSAT aujourd’hui. Ce sont les étudiants qui ont hissé haut le drapeau de l’INSAT (ENISo actuellement fait de bons efforts aussi).

A l’ENSI, il y a une mentalité individualiste, kol étudiant y5ammem ken fi rou7ou, ye5dem JEE fil P2M w kahaw ci bon dabbarha fi belou, nsé elli l’école bideha 9darha taya7 walla, alors que normalement ennes lkol génération ba3d génération te5dem le nom de l’école, parce que ki tji IBM 3amla programme “LEADAfrica” w te5tar la Tunisie pour former les managers IT mta3 20 sné l9oddem fil nord d’afrique w ki tji tchouf win tnajjam tel9a 30 we7ed behyin fil IT matesma3 ken bel INSAT : haw jebit Richard Stallman, haw 3amlet techday microsoft, haw nadhmet Mobidev w 3amlet AIESEC jnoun. donc twalli teb3ath lel mailing list mta3 INSAT son offre. kif kif pour BIAT ki t7eb ta3mel département informatique kalmet ken l’INSAT 3amret bihom leblayess li 3andeha jdod. baynama fil ENSI, yebda mech 3ajbou kifeh ya9ra fi mannouba, mech 3ajbettou buvette, mech 3ajbou l’informatique fondamentale wel maths, mech 3ajbou el koffar li ya9raw m3ah, kol lila y3addiha yjehed 3al fb, ye5demlek 3 projets max fi carriere 9raytou fibelou sakkar bihom l’informatique w kahaw ci bon dabbar 5edma, alors que ken njibou fi entretien d’embauche s7i7  taw yo5rej yebki minnou, w yzid ynaghnagh w yganguén y 9ollek “ech 7asbin rwe7hom ejme3et ejjunior wel clubét?”. sadda9ni ken ma jech famma junior w forum kol 3am WALLAH LA3DHIM la l’ENSI yessem3ou biha la3bed fi tounes à partir min 2000 ! ess5at mabhem la3zé ! ti l’ENISo li t3amlet fi 2004 tkawwar bil l’ENSI tawwa !

si ennes lkol mate5demech ma b3adheha bech tehez l’école bin events w matezra3ech fi rou7ha le défis de participer dans les events et les compétitions IT possibles fi tounés 7atta bech ya7kiw 3lih la3bed w tnadham heyya bideha barcha fazet w joujma bech direct les sociétés yemchiw lel ENSI .. sinon zeyed rahou parce que 7atta ken famma tawwa chkoun y7eb yrecruti mil ENSI, le niveau mta3 promo 2011 2012 2013 winti tala3 walla kifou kif ENISo wala ENIS w ESPRIT w a5yeb sa3at (promo 2013 jeyya kertha wel ka3bet el behyin mchew w mechyin lefransa bil conventions) et ces quelques sociétés dans le moyen terme (5 – 10 ans) bech trajja3 l’ENSI lel 7ajm el 7a9i9i mte3ha w naura aucun privilège.
fayy9ouhom li mezelou brabbi w el9fou elli mezelou mafehmouch hal 7keya fil 1e année essné. tamm3ouhom w 5addmouhom 3la esm l’école indirectement.
Advertisements
By Farouk Mezghich Posted in Student

29 comments on “bedderja we7ed mkarraz 3al ENSI

  1. l’ENISo n’est pas mal comme école d’ingénieur, malgrès son jeune age, tawika ta3mel fi 5otwa kbira w kol chay feha 9a3d yettawer w yet7assen, mezelet kén l’informatique appliqué lezemha chwaya trouchikét, w twali men a9wa les écoles d’ingénieurs fi tounes.
    Pour ce qui est de l’ENSI, ce qui fait la valeur de l’école ce sont les évènements qu’elle organise. l’activité estudiantine étant l’un des plus importants critères d’emboche en ce moment. re9da chwaya lmoda héthi, lezem tchoufou lmochkla win, volume horaire trop important? barcha 5edma feddar pour les étudiants? w tjarbou tal9aw 7al bech tmotiviw la nouvelle génération, w nchalah rabbi ywafa9kom ^^

  2. wallahi klemik mizyen yecir, ama zeda 7aja, inti tol9i fil loum 3al les étudiants khaw alors que 7atta il idara ma tchajja3ch jimla, ki tibda ta3mil 7keya mizyena i9ouloulik bravo c bien w a7na m3ak etc … w ba3d ki tji t9ollou n7ib na3mil kadha walla kadha yijbid bik w i9ollik le ma fammech flous w dra chnia

    • sa difficulté n’entre pas dans ce que je veux dire, mais faire un petit projet avec du JEE ne garantit pas un travail après ni améliore l’état de l’école aujourd’hui

  3. nochkrek férou9 3al klém mté3ek, ena bidi ghathni 7wélha l’ENSI surtout ces derniers mois ki 5rajt wou choft à peu prés el marché chfih..
    Je confirme que plusieurs autres écoles tayy7ou 3al ENSI, wou 3amlou des événements et des projets wou 3arrfou berwé7hom akther.. tout ça, c’est grace à la motivation des enseignants, de l’administration. houma 3andhom encadrement, 3andhom supervision, 7atta #ezzbaber 3andhom 🙂 ama a7na ki tji té5ou l’exemple mta3 el PFE bark, à quelques semaines de la remise des rapports, les etudiants ma 3andhomch des encadrants , tefhem el bi3a el kol…. ti 7atta tab3th mail lprofek tas2lou 3la 7aja ma ijéwbekch.. 9Addéch mennou l’etudiant..

    • le pb n’est pas dans le classement mais dans la mentalité qui règne .. lkolli ettabba3 b3adheha mba3d ça veut pas dire li d5al lo55er lel ENSI howwa akthat sociable. moi même je suis un contre exemple

  4. Ben y’a tellement de logique dans ce que tu dis à propos de la mentalité des ENSIens mais elli sayer sné fel école tu peux même pas l’imaginer :/ es2el we7ed mel les profs wel idara taw tesma3 la3jab packe bel rasmi école da5let fi 7it officiellement! donc c vrai 3anna une charge extrême de cours et de projets wmanal9awech wa9t fadhi jemla mais la question qui se pose 3lech sné ma3adech fama des events alors que mazel fama barcha melli 3amnewil 3amlou l9har mawjoudin???

  5. un mauvais angle d’attaque des sujets prioritaires .. Aucune diversité dans la formation faute de richesse de projets & esprit innovatif de toute la structure. Assurer les cours + avoir une charge horaire complète est le top priority pour les élèves ingénieurs. Il faut bouger et savoir développer une expérience !!!

  6. Etant diplômée de l’ENSI en 1991 ça me fait mal au coeur de lire cet article, quand je me rappelle qu’en 1987 en intégrant l’ENSI au dépit d’une place en génie industriel à l’ENIT j’étais presque pointé du doigts par mes camarades de classe “mais quel choix elle fait celle là”!!! Et puis je me rappelle du Prof Ben Ahmed nous disant “Mes enfants cette Ecole est la votre, à vous de la glorifier”, et d’année en année l’ENSI s’est hissée au devant de toutes les écoles en la spécialité grâce à un effort conjoint de tous.
    A mons avis, ce que vit l’ENSI est normal de part le local qui lui a été réservé, on aurait espéré bcp mieux…Des gens auraient pu taper sur la table pour lui arracher un emplacement meilleur…Je me rappelle quand j’étais assistante à l’IHEC Carthage il été question de transférer l’IHEC au Campus Manouba eh bien dites-vous que Rjalha se sont mobilisés pour la défendre…Bien que son local à l’époque n’était même pas propriété du MES…
    Par ailleurs, l’esprit cultivé aux Prépa en rajoute, un individualisme tuant, une absence d’esprit de groupe, un manque d’ouverture, les conditions générales des étudiants et aussi et pas du moins les moyens financiers…
    Dernier élément et parmi les plus importants: l’appartenance des étudiants de l’INSAT est socialement très différents de ceux de l’ENSI…En bref, bcp d’étudiants ont dans leur cercle familial des personnes bien placées soit dans le privé ou l’étatique…Et je vous laisse comprendre le reste..
    Ceci dit, moi je garde confiance en l’ENSI, ne serait ce lorsqu’on voit les candidats qui poursuivent leurs études après le diplôme d’ingénieurs…
    Mais les anciens de l’ENSI dans le monde du travail actif doivent se bouger pour créer cette dynamique, ils sont tous bien placés partout mais malheureusement la charge de travail leur fait oublier l’Ecole mère…
    Mais de ma place d’enseignante ayant assuré des cours dans beacoup d’institutions y compris l’INSAT je peux vous assurer que techniquement l’ENSI demeure la référence…
    Juste que les ENSIENs doivent s’animer un peu au travers d’activité pour créer des réseaux influents et forts…
    Aussi sur le plan de la maîtrise des langues en général, du français en particuleir et de la culture générale, un immense travail reste à faire…
    Bon courage, juste qu’il ne faut pas reculer c’est tout!

      • Je suis aussi une ancienne de l’ENSI, propostion 1991. Je me souviens encore de nos DS et exposés hebdomadaires ainsi que de nos examens. La charge de travail a toujours été énorme et nous devions avoir un 12/20 PAR MATIERE !!!! Autant dire que nous devions travailler toutes les matières et n’en négliger aucune. Donc, je ne pense pas qu’au jour d’aujourd’hui la charge soit plus grande. Ceci étant, nous avons essayé de glorifier notre institution. Il faudrait que nos étudiants actuels sentent plus leur appartenance à cette institution. Par ailleurs où est l’amicale, notre “belle au bois dormant” ? J’ai assisté une fois à une réunion et elle a agit sur moi mieux que n’importe quel somnifère. Alors je fais un appel aux anciens, bougeons nous et apprenons aux jeunes ENSI’iens à aimer et apprécier leur institution. Et aux jeunes, ayez un esprtit d’initiative et d’innovation et personne ne vous , ne NOUS dépassera.
        Courage à tous et allons de l’avant.

    • ESPRIT a fait un très beau système :
      les génies de la promo wallew automatiquement 3andehom el 7a9 y9arriw fi ESPRIT 6h par semaine ye5ou 1100 w lezemou ya3mel recherche m3a les groupes d’étudiants howwa ye5tarou

  7. Des éléments de réponse sur cet état pitoyable

    1- système de l’ENSI ( 20 000 modules pour rien + la 8 de chaque module + copier coller des anciens DS + les programmes périmés… )
    2- administration de l’ENSI ( l’absence et manque de sérieux )
    3- corps enseignants de l’ENSI ( incompétence + on croit même que le prof se foute de la gueule des élèves… )
    4- Etudiants de l’ENSI ( ce que tu as évoqué )

    je finirais avec l’école et je rejoins à toi à ce combat… et tout le monde sera remis à s place…

  8. Je fait parti de la promo d’ENSI 2005, figurez vous que ceux qui ont fait l’ENSI en 2003,2004,2005 sont partis en majorité à l’étranger: Dubai,USA,italie,France,Japan
    J’en connais personellement ceux qui ont fait Berkley,HEC paris wama adrak,Sorbonne… bref les ensiens ont des bases solides qui leurs permettent d’exceller par la suite,par contre ceux de l’INSAT que j’ai cotoyé en tunisie (j’ai travaillé un an et demi en tunisie) et à l’étranger manque d’intelligence et de combattivité (j’ai travaillé avec les lauréats de l’INSAT)
    J’y été à l’ENSI novembre dernier lors d’une rencontre des anciens,ça a été un succés moyen,mais cette année bcp d’anciens veulent y aller,ça permettra de faire un bon réseau d’ENSIens. J’ai parlé avec des jeunes étudiants de l’ENSI ,je trouve qu’ils sont assez intelligents et ont un bon niveau par rapport aux occidentaux(polytechniciens,centraliens…) que j’ai cotoyé dans deux grandes sociétés occidentales.Peut être j’était tombé sur des perles mais c’était mon ressenti. J’était content et optimiste pour l’avenir de l’ENSI.
    Pour réussir il faut croire en soi même! Quand on faisait l’ENSI on nous disait que l’ensi était mauvaise,non,ce n’est pas le cas ! elle a une excellente formation! L’avenir est la technique qui va se monnayer trés trés cher d’ici 5-10 ans,lisez les analayses américaines pour s’en rendre compte de ça!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s